Jean-Louis Victor

Spiritualité

            Il est intéressant dans le parcours de Jean-Louis Victor de noter les influences qu’il a reçues sur le plan littéraire et musical.

En effet, en dehors de ses  talents pour l’écriture et la parole , il a hérité de sa mère (voix de soprano) d’un talent musical naturel qui lui a permis de composer une musique spéciale dont le style est une alliance entre l’énergie cosmique , l’émotion et l’intelligence du cœur, musique dont vous pourrez écouter des extraits  plus loin.

Jean-Louis doit à sa mère la découverte de l'opéra et sa passion pour les grandes voix.

Les influences littéraires, spirituelles et musicales

Jennifer Rush

Pavarotti - Freni  

Yvan Rebroff

Gundula Janowitz

Jean-Louis Victor et sa mère - 1985

Influences littéraires

 

               Sur le plan littéraire, quelques auteurs ont eu une influence majeure sur  la pensée de Jean-Louis Victor.

 

Trois  auteurs classiques  accompagnent  son parcours :

Victor Hugo et Alfred de Musset, transmis dès son enfance par des textes adaptés  que lui récitait sa grand-mère et Balzac dont il comprend, adolescent, toute la lucidité sociale dans la comédie humaine.

Puis suivent: Jean-Jacques  Rousseau, Alfred de Vigny,  George Sand .

Jean-Louis Victor  restera sur ces grands auteurs classiques dont la pensée et l’écriture dépassent  et de loin les auteurs contemporains qui ne l’intéressent que très peu sauf  les auteurs en recherche sur  la psychologie humaine comme Carl-Gustav Jung et surtout  Pierre Daco qui aura une très grande influence sur son orientation future car il trouve  chez lui une structure de pensée qui  correspond totalement à sa passion de la logique analytique et psychologique.

C’est  Denis Huisman qui l’ouvre à la philosophie en raison de l’esprit clair et synthétique de cet auteur mais cela ne va pas plus loin car Jean-Louis Victor comprend très vite que la lumière ne jaillit pas de la philosophie…car la lampe allumée est ailleurs…

Ces textes que lui récitait sa grand-mère marqua profondément Jean-Louis Victor dans son enfance

  Les pauvres gens  

       Victor Hugo

La nuit de décembre  Alfred de Musset

 Jean-Jacques Rousseau

Balzac 

 

Littérature spirituelle

 

En dehors des auteurs classiques cités précédemment, la pensée de Jean-Louis Victor a surtout été influencée par des auteurs  dont l’engagement spirituel  accompagne l’action de leur vie et   parmi lesquels on peut citer : Edouard Schuré,  Romain Rolland, Gandhi, Satprem, Vivekananda, Krishnamurti, Osho, Lao Tseu,  Deshimaru, Papus, Léon Denis, Kardec, Lanza del Vasto, Rudolf Steiner… et d’autres auteurs moins connus comme Placide Gaboury, Denise Roussel, Francis Mazière … qui ont marqué une étape importante dans diverses  prises de conscience. 

Vivekananda a été l’inspirateur de Gandhi pour la libération de l’Inde

                    Tu  es parti                                                                                          Be                                                                                Auprès de mon amour 

                     Gianadda                                                                                 Neil Diamond                                                                             Démis Roussos

 

Le voyageur des deux mondes

 

Musique cosmique

 

Voici, enregistrée lors d’une conférence, une interview de Jean-Louis Victor concernant la création de sa musique.

 

Question - : J.L. Victor, c’est une surprise pour tout le monde que la sortie de votre CD  intitulé : Le voyageur des deux mondes.

Quel a été votre cheminement pour arriver à cette dernière réalisation ?

 

J.L.V. : Cette réalisation aurait dû être la première car la musique (une certaine musique) a toujours été pour moi la grande amie de mon destin et dès l’âge de 16 ans, je voulais lui consacrer ma vie. Pendant bien des années, les circonstances m’ont orienté vers d’autres réalisations, littéraires surtout et dans l’expression des conférences d’éveil spirituel.

Aussi, je reviens au point de départ et la musique que j’exprime s’est enrichie, je le reconnais, de tout ce que j’ai appris dans les différentes expériences de mon existence.

Jean-Louis Victor et la musique

1966

1964

1962

1961

Evolutions

Les premières influences 

Nous sommes dans les années 60’ et Jean-Louis Victor, adolescent, découvre  plusieurs titres de variétés qui vont  faire vibrer en lui à la fois un certain romantisme, le goût du rythme et une recherche musicale très étendue qui va se développer au fil des années.

Voici, parmi de nombreux morceaux, 12  titres, pratiquement oubliés aujourd’hui, mais qui permettent de rendre un dernier hommage à ces chanteurs et musiciens qui ont fait rêver toute une jeunesse en pleine évolution.

Ces 12 titres, parmi tant d’autres,  ont principalement marqué la jeunesse de Jean-Louis Victor.

                      Diana                                                                              Stranger from Durango                                                                               When 

                           Bad boy                                                                               Ballade en novembre                                                                    La guitare et la mer

                     My True Love                                                                        Quatermaster’s store                                                                      Toi qui regrettes

                        Je crois                                                                                     Blueberry Hill                                                                                   Smokes gets…

Puis, il découvre Bob Dylan, Joan Baez   et Léonard Cohen

 

Bob Dylan lui fait passer une grande étape et Jean-Louis Victor adhère complètement à la protest song , ce qui lui permet d’aller de plus en plus vers les chansons à texte correspondant à un engagement intérieur.

Trois  chansons vont marquer cette époque :

Bob Dylan et Joan  Baez

                        Mr.Tambourine man                                                                                       Sad eyes                                                                                        Bird on wire   Cohen

Arrive ensuite dans cet univers musical : Emmylou Harris avec le morceau : Evangeline.

 

Bouleversé par ce morceau, Jean-Louis Victor prendra contact avec Emmylou Harris qui lui répondra personnellement  en lui envoyant une photo dédicacée.

Evangéline

Emmylou  Harris

Question - : Que cherchez-vous à exprimer par votre musique ?

 

J.L.V. : Depuis bien des années, j’essaie par mes livres, mes conférences et l’expression musicale d’éveiller la conscience des êtres à la beauté et à l’intensité de la vie intérieure et de la spiritualité vécue.

La Terre, et ce n’est pas fini, traverse et traversera bien des difficultés car nous arrivons au passage de l’inharmonie à l’harmonie. La vie  évolue actuellement dans le chaos matériel car les sommets et les abîmes sont côte à côte et tout excès attire l’excès contraire. De cette période sombre naîtra un retour vers l’Absolu car ce qui manque le plus en ce monde, c’est l’Amour.

Notre civilisation s’est coupée de la source reliant l’homme au divin et cette source s’appelle : le sens du Sacré.

Peinture de Nicomedès Gomez

Dans tout ce chaos, celui qui a compris qu’aucune solution ne peut venir de l’extérieur, retrouve le calme et la sérénité car il sent l’Absolu en lui-même vivre et vibrer.

Dans ce tragique de la vie, la musique que j’exprime est un retour à l’espoir qui existe au plus profond de l’être dès l’instant où il retrouve le lien avec la conscience universelle.

Cette musique nostalgique (espoir et tristesse) éveille la sensibilité cosmique que nous portons tous en nous à différents degrés de réceptivité et doit permettre à chacun de se ressourcer par rapport à ses origines galactiques et ses centres de forces (chakras, corps subtils…)

J’attache beaucoup d’importance à la mélodie simple car elle permet l’extériorisation immédiate du corps sensible qui, se laissant bercer par l’harmonie, attire par cette extériorisation même les forces cosmiques dont l’être bénéficiera par la suite.

Création gratuite et facile

Créer mon blog

Premier 33 tours intitulé :

Le Voyage Intérieur 

Question - : Quelle est votre technique de création musicale ?

 

J.L.V. : La structure de la mélodie simple est, au départ, très importante.

Je la compose à l’orgue. C’est à ce moment-là que l’on doit être inspiré. Pour cela, je me place en totale réceptivité et très souvent la mélodie arrive dans sa structure de base.

Ensuite, la mélodie ne va pas beaucoup changer. Elle sera transposée dans différentes harmonies comme un mantra qui se répète. Pour moi, c’est la structure de base qui permet l’orientation des idées sonores et musicales qui viendront  s’ajouter par la suite. A l’intérieur de cette structure de base, il faut laisser aller la spontanéité et le souffle créateur qui va animer la structure. C’est là qu’intervient l’arrangeur musical avec qui il doit y avoir complémentarité d’expression harmonique par rapport à l’émotion que je veux exprimer.

Le titre du morceau est également très important, car il suggère mentalement l’idée de la pièce musicale, et l’être se prépare inconsciemment à l’écouter par rapport à sa propre réceptivité du titre.

Question - : Quels sont les grands  musiciens qui vous ont influencé et comment vous situez-vous par rapport à la musique contemporaine ?

 

J.L.V. :  Je n’ai pas la prétention de m’être fait influencer par des grands musiciens car je ne suis pas à ce niveau de création qui était le leur.

Par contre certains morceaux de musique de grands Maîtres me permettent d’accéder à des niveaux de conscience très élevés.

Je vais peut-être vous surprendre  mais j’apprécie aussi bien les grandes voix d’opéra que les chansons engagées.

En musique classique, mon  compositeur préféré est Beethoven dont l’œuvre et la vie me fascinent. Sa  création musicale, sa valeur intérieure et son courage à vivre  sont inégalés.

Il disait : « Rien n’est supérieur à la bonté »

Passionné d’opéra, je suis en admiration devant ces grands Maîtres qui nous ont donné tant de chef-d’œuvres et je pense à Mozart,  Donizetti, Puccini, Bellini.

Dans les grandes voix, sept  ont ma préférence : La Callas, Mado Robin, Yvan Rebroff,  Pavarotti, Joan Sutherland, Gundula Janowitz . Anna Netrebko.

Beethoven

Haendel

Dvorak

Missa solemnis 

     Beethoven

Le messie

 Haendel

Hymne à la Lune

Dvorak

Les musiciens contemporains pour qui j'ai beaucoup d'admiration sont les poètes engagés de la musique et je pense à Bob Dylan, Emmylou Harris, Léonard Cohen, Johan Baez, Gilles Vigneault, , Jacques Brel, Georges Brassens, Guy Béart, Renaud...

Pour moi, l'expression de la musique doit être un engagement social et spirituel. Je me situe dans le courant « Cosmique » mais ma musique est simple et chaque morceau peut se retenir facilement. Ce n'est pas un déploiement magistral de bruits de guerre des étoiles ou de musique planante qui n'atterrit jamais !

J'ai voulu réaliser une musique à dimension humaine par sa sensibilité et à expression cosmique par l'éveil spirituel qu'elle suscite. Je pense qu'en cela elle a sa place. L'avenir le dira.

 

Question - : Pourquoi ce titre : Le voyageur des deux  mondes ?

 

J.L.V. : La vie est un voyage et ma musique essaie  d'exprimer ce voyage dans sa géométrie complète : avant la vie, pendant la vie, après la vie.

Le voyage intérieur, c'est la prise de conscience de l'être qui a compris sa dimension cosmique.

La vie terrestre est fonction de trois axes principaux : les événements, la souffrance, la connaissance et chaque destin va s'adapter selon son expression à vivre. Pour tout le monde, la situation est inconfortable en raison de la dualité Esprit-Matière.

Seule, la spiritualité vécue rend la situation acceptable ou harmonieuse selon les caractères. Vivre spirituellement, c'est la condition nécessaire et suffisante de l'équilibre dans le quotidien et de son harmonie.

Par ma musique, j'essaie de faire partager l'expression spirituelle et l'éveil intérieur qui en découle. La musique est le langage universel qui n'a pas besoin de mot. Sa communication n'est donc pas altérée par l'interprétation mentale.

La musique permet à l'artiste de s'exprimer au mieux de ses possibilités créatrices et sensibles. Je crois beaucoup en la communication des consciences sur le plan vibratoire et ma musique essaie de rejoindre l'autre au plus profond de sa sensibilité au-delà de l'apparence, au-delà de l'espace et au-delà du temps.

 

« L'Homme n'est pas seul car Dieu lui a donné la musique » disait ma grand-mère Jeanne Laval.

 Merci aux artistes québécois

Si l'amour prenait racine
Rêveries

Les  temps s'en vont venir...

Gilles Vigneault

Un jour à la fois

André Breton

Le Miracle de la montagne

Chantal Pary

 

Je veux toute la vivre ma vie
Angèle Arsenault

Le Voyage

Raoul Duguay

Gospel

Jean Lapointe

L'hirondelle

Micheline Dinel